X
X Fils de Satan.

Nuit Noire - Deluge Of Starlight / Inner Light

Nuit Noire - Deluge Of Starlight / Inner Light

Creations Of The Night/Bleak Environment/Seedstock Records (2015)

Chaque nouvelle offrande de ce groupe culte et totalement à part dans la sphère Black Metal est, comme ses rares apparitions live, à chaque fois un petit évènement.

Cette fois-ci, Tenebras, seul maitre à bord — guitare, chant, batterie, c’est lui — nous régale de deux sorties simultanées. Deluge Of Starlight est le véritable nouvel album studio. Treize nouvelles chansons qui nous emportent une fois de plus au pays des fées dans la forêt une nuit de pleine lune. Tout le génie de Tenebras repose dans sa capacité à nous plonger dans son univers féerique depuis une quinzaine d’années en abordant toujours les mêmes thèmes, sans pour autant ne jamais se répéter, aussi bien dans le fond que dans la forme (les différents changements de line-up, l’abandon du chant 100% BM, l’alternance de l’anglais et du français).

On sent dans ce nouvel album une volonté encore plus prononcée à mettre l’accent sur la mélodie, mais toujours avec cette base punk/BM et une production DIY bien rough et totalement assumée (je vous met au défi de trouver un groupe avec le même son de guitare). Bref, encore une réussite. Seul petit bémol: un seul titre en français cette fois. Dommage, car je trouve que cela sert mieux le propos et l’univers de Nuit Noire et fait partie vraiment intégrante de l’atmosphère des chansons. Même si les textes anglais sont cools et que ça marche aussi (celui de The moon behind the hill est assez parfait).

Vinyles Nuit Noire

Derrière Inner Light se cache une petite histoire qui est très bien expliquée dans l’insert du disque par Tenebras lui-même. Pour la faire courte, il ne s’agit pas à proprement parler d’un nouvel album, mais ce qui aurait du être le véritable premier disque du groupe, après la kyrielle de demo tapes. Enregistré en 2003, les bandes resteront au placard pendant plus de dix ans suite au départ du batteur Akhron, étant en total désaccord avec le parti pris de délaisser le chant BM au profit d’un chant clair. Mais toujours evil malgré tout. La nouvelle version de Quand la nuit tombe est super par exemple. Remercions donc Seedstock Records d’avoir convaincu le groupe de publier ce joyaux avorté.

Douze ans plus tard, la rupture avec le chant black métal ne semble plus si incongrue. Tant d’albums sont sorti depuis avec à chaque fois un pas en avant. Si bien que l’on ne peut qu’admettre que la discographie de Nuit Noire est d’une incroyable cohérence sans jamais avoir fait le moindre compromis. Et ça, c’est total respect.

Hail Nuit Noire ! May the fairies always be with you !