Dirty
Dirty The only thing I listen to is indie music. Always forget my earplugs before a show.

Dinosaur Jr. - Give a Glimpse of What Yer Not

Dinosaur Jr. - Give a Glimpse of What Yer Not

Jagjaguwar (2016)

Ils sont plutôt rares les groupes cultes de la scène indie-rock des années 80-90 à pouvoir se vanter de continuer à sortir de bons albums.

Nos amis de Dinosaur Jr. prouvent si besoin était qu’on peut traverser les modes et les époques et rester fidèle à ce qui a fait votre renommée, ne pas entacher votre héritage et au contraire l’enrichir de nouvelles expériences positives.Comme Polvo ou Built to Spill, Dinosaur. Jr garde donc ses traits de caractère distinctif pour notre plus grand plaisir : la Fender JazzMaster malmenée et la voix de Jay Mascis vous chatouillent joyeusement les oreilles sur des morceaux où rien ne dépasse, pendant que la section rythmique de Lou Barlow et Murph envoie du lourd, en particulier sur l’épique I Walk for Miles.Ne vous fiez pas à Tiny, single imparable pour marquer leur retour, il y a plein de petites perles sur ce disque comme ce Be A Part qui vous brise le cœur dès les premières notes ou Mirror qui renvoie à l’ambiance du premier album sorti il y a plus de 30 ans.On retrouve notre Jay préféré, détaché et nonchalant comme sur ses albums solos passés inaperçus, capable d’envoyer des riffs diablement efficaces et des solos toujours aussi magnifiques. Cerise sur le gâteau, on a même droit au chant de Lou sur deux morceaux, qui nous rappellent forcément Sebadoh.

Rien à redire, on en attendait pas tant.Vraiment ces mecs ont la classe et cet album varié à souhait passe tout seul et devrait tourner pas mal en boucle sur nos platines et dans nos casques. À tout senior, tout honneur.