Dirty
Dirty The only thing I listen to is indie music. Always forget my earplugs before a show.

Goblin Cock - Necronomidonkeykongimicon

Goblin Cock - Necronomidonkeykongimicon

Joyful Noise Recordings (2016)

Quand Rob Crow, avant tout connu pour son travail avec Pinback, se laisse aller à partager son amour pour le métal, ça donne Goblin Cock.

Comme son nom l’indique, cette plaisanterie dure maintenant depuis trois albums et continue de nous faire sourire. Le son est légèrement plus massif et plus lourd, mais pas tant que ça, les compos sont bien entendues hyper carrées et les mélodies très étudiées, comme sur ce Bothered qui sonne comme du Pinback super bruitiste.

Ce jardin pas si secret est propice à l’expérimentation, et on sent que Rob Crow se fait plaisir. Grand bien lui fasse de mettre tous les potards à 11, il n’en garde pas moins son talent de compositeur et d’interprète. On y trouve aussi des morceaux plus calmes, progressifs, comme le très beau World is Moving.

Une gentille alchimie, qui peinera donc à faire fuir les garnements venus quémander des friandises pour Halloween, qui avec un peu de chance repartiront avec quelques acouphènes, plutôt que des caries.