Dirty
Dirty The only thing I listen to is indie music. Always forget my earplugs before a show.

Anna von Hausswolff - Dead Magic

Anna von Hausswolff - Dead Magic

City Slang (2018)

La chanteuse suédoise invoque les esprits et nous enchante dans cette jouissive épopée mystique savamment orchestrée.

Sur le magistral The Mysterious Vanishing of Electra, sa voie nous transperce et ses cris nous plongent dans une transe chamanique. La B.O est très soignée, à mi-chemin entre Ennio Morricone et John Barry, c’est bien lourd et bien trippant et on se prend rapidement au jeu.

Le voyage initiatique est prenant : le morceau Ugly and Vengeful dépasse les 16 minutes, c’est une véritable saga, pendant laquelle on écoute religieusement ses prières et ses incantations pour finir par se laisser guider par des rythmes primitifs qui finiront par révéler un paysage dévasté d’une noirceur sans nulle autre pareil.

Vikings, tenez-vous prêts, nous embarquons pour le Valhalla.